jeudi 22 novembre 2012

{ DIY } Un démaquillant naturel à l'huile d'olive

L'hiver arrive c'est un fait. Et avec lui les fonds de teint plus couvrants, les plaques de sécheresse et les rougeurs. Quatre choses qui peuvent potentiellement dégrader l'état de la peau. Sans compter les primers, les fards et les rouges à lèvres, waterproof ou pas. Pour enlever tout ça sans décaper la peau déjà abîmée par le froid, autant miser sur le naturel. Car le naturel, moi j'aime assez !

Pourquoi ? C'est simple, avec le froid qui arrive, on n'est jamais trop prudent. Et en plus, avec toutes mes mésaventures "épidermiques" récentes, je me méfie de plus en plus de certains produits cosmétiques, les démaquillants en tête de liste. Pour faire court, j'en ai un peu mare du chimique et j'ai envie d'un petit retour aux sources ! Et bien que je n'ai (malheureusement) rien de méditerranéen dans mon code génétique, j'avais envie de me concocter un démaquillant très simple, avec de l'huile d'olive. Si vous êtes vous aussi tentées par ce démaquillant maison, voici la marche à suivre...

Alors, pour cette recette, vous n'aurez besoin que de trois choses :
- un contenant vide. (J'ai pour ma part recyclé une bouteille de shampoing, mais l'embout n'est pas pratique et le mélange gicle partout ! Et comme huiler le carrelage de ma salle de bain n'est pas le but de cette recette maison, je vais me diriger vers un flacon pompe, qui je pense, sera bien plus économique et pratique.)
- de l'eau, en bouteille de préférence.
- de l'huile d'olive vierge ou extra-vierge. 


Simplissime non ?! Une fois qu'on a tout ça, on verse l'eau aux trois-quart de la bouteille environ, et l'huile remplira le dernier quart restant. Pour l'étape démaquillage, on secoue la bouteille pour avoir un mélange "homogène", on applique sur un coton, et voilà ! 



Rien qu'avec ça, on a un démaquillant vraiment pas cher et rudement efficace. Quoi ? vous en doutez ? Humm, un petit crash-test de la mort vous fera sûrement changer d'avis ! Démonstration !

Je commence avec un produit que j'adore, mais alors, quelle saloperie à enlever ce machin !  La laque à lèvres Hot Wired de Nars est pire qu'un tatouage... 


Et pour vous démontrer les choses correctement, j'ai fais un petit comparatif . Alors tout d'abord j'ai démaquillé la laque avec des lingettes démaquillantes. Ces dernières sont pratiques en voyage ou occasionnellement, mais elles ne sont vraiment pas géniales pour retirer du maquillage très pigmenté et qui "adhère" fortement à la peau... J'ai quand même réussi à enlever la quasi-totalité de la laque à lèvres, mais ce n'est pas top moumoute non plus : il reste un peu de produit sur la peau et les lingettes laissent la peau collante. Peut mieux faire !


Ensuite, j'ai fait la même chose avec le Super Démaquillant waterproof Sephora. Ce produit est formulé pour les yeux à la base, mais personnellement je peux aussi l'utiliser pour les lèvres car il est assez efficace. Le résultat avec est plutôt pas mal, mais je n'aime pas du tout le fini huileux sur la peau ; très désagréable...


Et enfin, démaquillage avec la solution biphasée à l'huile d'olive. 


Verdict ? le démaquillant maison est le grand vainqueur. Il enlève tout et ne laisse pas tant de résidu huileux que ça. Il y a certes un très léger film gras sur la peau, mais il est bien moindre que celui laissé par le démaquillant Sephora ; on ne croirait pas comme ça pourtant !

Pour la suite des produits tests, j'ai zappé le comparatif car ça aurait été trop long. Et en plus, j'obtiendrais à peu de choses près les mêmes résultats et conclusions. Avec les autres produits testés, je n'ai donc fait de photos qu'avec le démaquillant à l'huile d'olive. Donc j'ai aussi pu tester le démaquillant à l'huile d'olive avec plusieurs autres produits. Ah oui ! et pour ne pas fausser les résultats, j'ai bien sûr attendu que les différents produits aient bien pénétrés et séchés sur la peau avant de les démaquiller...

Alors, pour la suite du crash-test, on trouve donc :

- Un fond de teint waterproof (Revlon ColorStay). Ce produit a été un peu plus tenace que les autres, mais en massant bien et en passant le disque à démaquiller sur la peau en mouvements circulaires, il s'enlève aussi bien qu'un autre fond de teint.

 
- Un fard Kiko aussi facile à effacer que la solution anti-sceptique rouge de Mercurochrome...



- Des fards MAC et Urban Decay, qui comme vous le savez, sont des fards de très bonne qualité et toujours très pigmentés. Mais ça n'a pas empêché qu'au premier passage du coton, les fards MAC étaient déjà dissous ! Pour les fards Urban Decay, il a fallu plusieurs passages ; le fard Junkie est magnifique mais c'est une vraie cochonnerie à retirer ! Un bon point pour la tenue du fard cela dit !


- Un rouge à lèvres longue tenue (Estée Lauder Long Lasting)


- Un crayon-liner waterproof, un gel-liner bien noir (tous les deux de la marque Essence), et un mascara noir intense (malheureusement pas waterproof car je n'en ai pas. Celui-ci est de Maybelline)


Je ne vous ai pas fait de photos avec tout mon make-up car on serait toujours pas couché, mais je pense avoir prouvé l'efficacité de ma petite recette... Comme vous pouvez le voir, je n'ai pas testé ce mélange biphasé sur mon visage car je ne me suis pas maquillée aujourd'hui, mais ça a exactement le même effet. 

Si toutefois vous redoutez de mettre de l'huile d'olive sur votre visage, sachez qu'elle ne bouche pas les pores de la peau et ne cause pas d'acné non plus. En fait, d'après ce que j'ai pu lire sur le sujet, l'huile d'olive ressemble en certains points à "l'huile" naturellement présente sur notre peau. Et puis ce mélange fonctionne grosso-modo comme n'importe quel autre démaquillant biphasé vendu dans le commerce : l'eau fait la majeure partie du travail, et la solution huileuse est là pour dissoudre les pigments présents dans le maquillage. Un peu comme en peinture... et là aussi croyez-moi, rien ne vaut l'huile d'olive pour laver ses pinceaux pleins de gouache ou d'acrylique ! Et en plus d'être beaucoup plus naturel que tout ce que vous trouverez en grandes surfaces, ce mélange nettoie la peau en profondeur, l'hydrate et ne l'irrite pas. Idem pour les yeux. 

Pour ôter le léger film gras qui peut rester sur la peau après le démaquillage, il suffit de passer un coton imbibé d'eau micellaire sur le visage, et c'est bon la peau est parfaitement propre.  On peut aussi opter pour un spray d'eau thermale. Après ça, on peu s'atteler à sa routine soin habituelle !

Alors les filles, vous êtes tentées par ce démaquillant maison ? Si jamais vous testez cette méthode, faites-moi part de vos ressentis ! 

6 commentaires:

  1. Tu fais un article sur ce démaquillant maison que je voulais tester ce week end x]

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. :D ! J'espère que cette recette te plaira. Il faut s'habituer à l'huile d'olive, mais mis à part ce détail, c'est un démaquillant aussi efficace qu'un autre !

      Supprimer
  3. Des que mon flacon pompe dove est out je test :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les flacons pompe sont bien plus pratique que la bouteille que j'avais au départ. Depuis que j'ai pris les photos, j'ai déjà changer de contenant ! Par contre, nettoie-le bien avant ^^ Bisous !

      Supprimer